BIENVENUE AU PROGRAMME D’APPUI AUX COLLECTIVITÉS TERRITORIALES (PACT) DU MALI !

Qu’est ce que le PACT et quel est son objectif ?

Objectif du Programme (volet GIZ/PACT, phase III 2010-2013) :

Dans les collectivités territoriales, l'administration et l'accès aux services sociaux de base, le développement économique et l'implication citoyenne sont améliorés.

Le Programme d’Appui aux Collectivités Territoriales (PACT) est un programme conjoint de la coopération allemande (coopération technique : GTZ et DED ; coopération financière : KfW). Il est placé sous la tutelle du  Ministère de l’Administration Territoriale et des Collectivités Locales (MATCL).
La coopération allemande et le gouvernement malien considèrent la décentralisation comme la réforme politique indispensable à la consolidation de la démocratie, et à l’impulsion du développement durable.
Dans cette logique, toutes les interventions du PACT s’inspirent de la décentralisation comme principe directeur et s'inscrivent dans les stratégies du gouvernement du Mali comme le Programme National d’Appui aux Collectivités Territoriales (PNACT).
La stratégie du PACT est de renforcer les capacités des collectivités territoriales afin de participer à l’amélioration de leurs performances et de mettre en synergie les acteurs de la promotion du développement économique et social (le conseil et le personnel communal, les services techniques, la Tutelle ainsi que la société civile et la population) afin qu’ils puissent jouer efficacement leurs rôles.

Où est comment le PACT intervient-il ?

La  zone  d’intervention  du  PACT, concentrée sur les régions de Koulikoro, Ségou et Mopti, s’est étendue  à l’échelle nationale pour appuyer l’ensemble des collectivités territoriales sur différents aspects.
  • Au niveau micro, le programme recherche et met en œuvre des réponses adéquates aux problèmes du quotidien des communes rurales, pour favoriser la maîtrise de leur propre développement socioéconomique.
  • Au niveau méso, le PACT travaille en partenariat avec les cercles et régions du Mali, la Tutelle, et les services techniques déconcentrés de l’Etat ainsi que de nombreux prestataires de service.
  • Au niveau macro, le programme s’engage de manière constructive dans la consolidation de la politique malienne de décentralisation et de la réforme de l’Etat. Par son travail quotidien avec et auprès du ministère de tutelle (MATCL) et des structures de mise en œuvre (DNCT, ANICT, CFCT), le PACT est impliqué dans toutes les réflexions liées aux défis de la décentralisation.
De par son ancrage à ces trois niveaux, le PACT avec l’ensemble de ses partenaires agit comme un ascenseur qui relie l’expérience concrète des communes aux préoccupations partagées entre les Institutions nationales et les PTF. Ce dialogue permet de sensibiliser les politiques aux problématiques concrètes du développement des collectivités territoriales.

Quels sont les domaines d’intervention du PACT ?

Les activités du PACT se répartissent en trois composantes et deux projets, qui correspondent à des thématiques spécifiques structurées en domaines.

Composante 1 : Consolidation de la décentralisation Représenté au niveau de prise de décision de l’Etat malien, au Cabinet du Ministre du MATCL, de la Direction Nationale des Collectivités Territoriales (DNCT) et du Centre de Formation des Collectivités Territoriales (CFCT), le PACT s’implique dans l’adaptation du cadre juridique, institutionnel et fiscal à l’évolution constante du processus de décentralisation et aux ressources humaines disponibles. 

Composante 2 : Gouvernance locale et service public de base
Le PACT appuie les Collectivités Territoriales dans l’amélioration de l’efficacité et la transparence de leur administration, afin que l’offre de services soit en  adéquation avec les besoins des populations. 

Composante 3 : Gouvernance du Développement Economique Régional et Local
En cofinancement avec le Programme d'Appui à la  Réforme Administrative, la Décentralisation et le Développement Economique Régional (PARADDER) de l’Union Européenne, le PACT intervient auprès des assemblées régionales de Ségou et Mopti pour le  renforcement de la maîtrise d’ouvrage du  développement économique régional pour promouvoir des stratégies de développement économique au niveau local.
 
Projet d’électrification communale: En cofinancement avec la coopération néerlandaise,  l’objectif de ELCOM2 est d’assurer un premier accès à l'électricité dans 10 communes rurales du Mali, en partenariat avec l’Agence Malienne pour le Développement de l’Energie Domestique et de l’Electrification Rurale (AMADER). Cette intervention consiste à appuyer les communes pour l'électrification solaire des principales infrastructures publiques (centres de santé, écoles et mairies, sous-préfectures et maisons d’accueil), l’éclairage public des places principales des villages et la mise en place de stations municipales de recharge solaire de batteries destinées aux particuliers.
Les installations placées sous la maitrise d’ouvrage des communes  contribuent à la consolidation de la bonne gouvernance, à la mise en place d’un partenariat public-privé, à la sensibilisation de la population pour le payement des impôts, au développement d’un esprit d’entretien des bâtiments et infrastructures publics, à l’amélioration de l’administration et les services de base.

Projet de gestion transfrontalière : Entre la province de la Kossi (Burkina Faso) et le cercle de Tominian (Mali) à travers un développement intégré de la zone frontalière, en partenariat avec l’Union Africaine.